Uncategorized

#3 Les civilisations : les peuples, leur particularités…

Cette semaine, nous allons aborder la question de vos populations.

Car il y a des êtres surnaturels et des êtres surnaturels. Ceux qui ont des facultés, et les peuples qui diffèrent de par leur apparence et leur mode de vie. Par exemple, chez tonton Tolkien : on a les mages, les nécromanciens, les Ents… Et les populations d’Hommes, d’Elfes et de Nains. Et ce sont ces dernières qui nous intéressent. Celles qui, malgré des caractéristiques bien particulières, n’ont aucun lien avec la magie. 

Vous pouvez reprendre d’ailleurs ces dernières en leur ajoutant des éléments bien particulier à votre monde. Si vous décidez de prendre des populations de fantasy déjà existantes, renseignez vous précisément sur leurs origines, leurs dérives et ce que vous pourriez en faire dans votre monde. 

Pour ma part, j’ai créé mes propres peuples. Voici donc une méthode pour vous guider dans votre processus créatif et vous apprendre comment créer des populations et les faire évoluer dans votre monde !

 

L’esthétisme et le mode de vie

 

Commençons par les bases : à quoi ressemble un individu typique de votre population ? Vous avez le droit de partir sur une créature déjà existante pour la modeler à votre façon. Amusez-vous à décrire en détail ce que vous imaginez : leur taille, leur couleur de peau, leurs formes. Et leur particularité : par exemple, les Elfes ont des oreilles pointues et les nains sont souvent barbus… 

 

Quel est leur habitat naturel ? Préfèrent-ils les plaines, les montagnes, les forêts, les mers ? Y a-t-il d’autres traits physiques particuliers qui pourraient apparaître en lien avec ces lieux ?

 

Au niveau de leur caractère, comment sont-ils ? Plutôt chaleureux ? Ou très hostile envers les étrangers ?

 

Petit conseil : si vous prévoyez d’intégrer des peuples différents, imaginez les en mêmes temps, c’est nécessaire pour la suite de la méthode.

 

L’aspect politique et culturel 

 

Cette deuxième partie concerne la partie pratique de vos populations, leur mode de fonctionnement. 

 

Pour la politique, faites le choix entre la monarchie, l’empire, la république… Et pour les plus ambitieux d’entre vous, vous pouvez mixer, ou même inventer votre propre régime. Pareil pour l’économie, vous pouvez créer votre propre devise. 

 

Faites un arbre généalogique, avec pour chaque personnage une mini biographie. C’est histoire de vous situer dans votre récit, sous le règne de quelqu’un en particulier et de faciliter la compréhension des origines du contexte politique au moment de votre roman.

 

Ensuite ! Voici une petite fiche à remplir pour tout ce qui est culturel ! Elle vous aidera à structurer les différentes catégories sur lesquelles travailler.

 

Fiche culturelle

 

Voilà pour cette leçon, plutôt courte mais fondamentale. Créer des civilisations avec précision apportera un cachet particulier à votre roman. Soyez vous-même, extérioriser un maximum de vous-même dans vos peuples.  La leçon suivante viendra compléter celle-ci, puisqu’il s’agira d’imaginer l’histoire commune et individuelle de chaque peuple.

 

N’hésitez pas à vous perdre sur le blog et retrouvez moi sur les réseaux !

Audrey Lavau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.