Lectures

Ange et démon mais pas le parfum…Cassandra Clare, Les Chroniques des Chasseurs d’Ombres

Dans le domaine de l’urban fantasy, je pense sans trop m’avancer pouvoir parler d’une référence !

Vous connaissez peut-être plus la série Shadowhunter sur Netflix. Ou même le film The Mortal Instrument. Je ne vais pas commencer avec ma grande déception pour la série. Nous sommes ici pour parler lecture, aussi je tâcherai de me contrôler… 

Par où commencer ?! Cet univers est tellement vaste ! 

Je pense que faire une présentation de l’auteur.e s’impose !

Cassandra Clare est une écrivaine américaine née à Téhéran en Iran le 27 juillet 1973. Durant son enfance et son adolescence, elle voyage beaucoup en Europe avant de s’établir aux Etats-Unis. Elle devient ensuite reporter pour plusieurs magazines américains et commence alors à écrire des fanfictions sur le thème de la fantasy. Vient alors 2004, et le début d’une longue et tumultueuse épopée créative qui engendrera 19 et bientôt 21 romans sous la franchise intitulée Les Chroniques des Chasseurs d’Ombres.

 

Mais qui sont ces fameux guerriers ?

Ils sont issus d’un rituel qu’ont opéré les croisées au Moyen-Âge. L’ange Raziel leur fit boire son sang dans la coupe mortelle, ce qui leur conféra des pouvoirs surhumains et des dons leur permettant de voir et combattre les démons.  

Et tout commence ( enfin en 2007 ) avec Clary, une adolescente New-Yorkaise qui a un talent pour le dessin. Lorsqu’un jour, elle retrouve son appartement saccagé, sans nouvelle de sa mère, elle se retrouve livrée à elle-même. En parallèle, un étrange jeune homme tout de cuir vêtu nommé Jace, qu’elle a rencontré la veille en boîte de nuit décide de la prendre sous son aile. Et oui, elle l’a aussi plus ou moins surpris en train de commettre un meurtre avec deux autres complices ce soir là mais foutue pour foutue ! Ils vont la recueillir et Clary va alors découvrir ses origines, tout en essayant de retrouver sa mère.

Sans suit une saga de six tomes, et d’un plongeon dans un univers tellement parallèle au nôtre qu’on pourrait croire qu’il existe vraiment !

Trois autres séries de trois tomes chacune, deux recueils de nouvelles et un Codex, et vous voilà immergé dans le Monde Obscur jusqu’au cou. 

 

Cette productivité n’altère en rien la qualité autant créative que narrative de chacun de ces romans. Cassandra Clare fait sans aucun doute partie des auteurs de fantasy les plus talentueux.

 

Le style gothique précieux 

Si je devais caractériser son style, je le qualifierais de gothique précieux. Un mélange de clair obscur, un brouillard dense qui s’évapore parfois pour révéler quelques trésors. L’esthétique de cet univers est très raffinée, avec beaucoup d’éléments baroque. La ligne entre le réel et irréel est si mince qu’on pourrait facilement imaginer qu’il y a une part de vérité dans tout ça. Un peu comme dans l’Illusion Comique de Corneille, la pièce de référence du théâtre baroque français. 

 

Entre sarcasme et amour

Il y a une certaine dualité de ton chez Cassandra Clare. Certains personnages sont d’un cynisme presque permanent, et d’autres sont là pour les tempérer. Il y a ceux qui se cachent pour pleurer, et ceux qui n’ont pas la pudeur des sentiments. Ces derniers arrivent toujours ou presque à libérer les forçats de l’amour, qui abandonnent l’humour noir pour un sarcasme plus gris. Encore une fois, ce clair-obscur typique de Clare se retrouve cette fois dans la personnalité de ses personnages. 

 

Le réalisme irréel

Clare est une équilibriste, une jongleuse du réel. Chaque parcelle de son univers imaginaire colle au plus près de notre réalité, tellement que cela en est troublant ! Les passages secrets entre le Monde Obscur sont nombreux et subtils. Et l’humanité désarmante des Chasseurs d’Ombres nous fait parfois oublier leur nature angélique. C’est à travers cette illusion que la vérité jaillit, traversant les ombres jusqu’à la lumière divine.  

 

Fort heureusement pour nous, les aventures des Chasseurs d’Ombres sont loin d’être terminées. Chain of Iron est sorti aux Etats-Unis et sera en librairie en France en fin d’année 2021. Beaucoup de frisson de peur et d’amour nous attendent encore !

 

Bibliographie : Les Chroniques du Monde Obscur 

The Mortal Instruments :

La Cité des Os

La Cité des Cendres

La Cité des Miroirs

La Cité des Anges Déchues

La Cité des Âmes Perdues

La Cité du Feu Sacrée

 

Les Origines :

L’Ange Mécanique

Le Prince Mécanique

La Princesse Mécanique

 

Renaissance :

La Princesse de la Nuit

Le Prince des Ténèbres

La Reine de l’Air et des Ombres

 

Les Dernières Heures :

La Chaîne d’Or

La Chaîne d’Acier

La Chaîne d’Epine

 

Les Codex des Chasseurs d’Ombres

Recueils de nouvelles :

Les Chroniques de Banes

Shadowhunter Academy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.