Uncategorized

Etre ou ne pas être un créateur de monde ?

C’est un large gouffre qui plonge sous nos pieds. 

Il faut devenir un créateur de monde. Attention aux mégalos qui se prendraient pour Dieu ! Ou à ceux qui se décourageraient avant même d’avoir essayé. La fantasy exige dans toutes ses dérives ( y compris l’urban fantasy qui se passe pourtant dans notre réalité ) de repartir de zéro et de tout réinventer. Peuples, cartes, langues, cultures,  histoire et tant d’autres choses encore ! Cette série vise à constituer un bloc de méthode précis afin de vous aider à écrire de la fantasy.

Laissez-moi donc vous présenter le genre et comment nous allons procéder !

 

La fantasy se décline en plusieurs sous genre : l’urban, l’heroic, dark, romantic…

 

Néanmoins, les enjeux restent les mêmes. C’est tout un monde qui vous tend les bras. C’est pour cela qu’il faut s’organiser. Vous pouvez commencer à écrire sans trop vous soucier des détails, mais au bout d’un moment, votre univers risque de manquer de cohésion d’ensemble. Il est possible de procéder en trois principales phases.

 

ATTENTION !!! Précision importe et pas des moindres. Ces leçons ne sont pas à prendre et considérer individuellement. Quand je dis bloc de méthodes, c’est parce qu’il s’agit d’un ensemble traité élément par élément. Si vous voulez avoir un semblant de crédibilité, il vous faut comprendre que les uns ne vont pas sans les autres. Pour faire évoluer vos personnages, vous avez besoin d’avoir une idée de votre monde, mais ce qui fait son essence, c’est la façon dont vos personnages le perçoivent. Dont vous le percevez aussi.

 

Première Partie : Les fondations.

 

Sans cela, il va s’avérer difficile de donner de la profondeur à votre récit. Il est important de considérer toute la puissance de votre imagination, de la recueillir et la définir pour ensuite la mettre en pratique à travers l’écriture. 

 

Dans cette section, il y aura 6 leçons :

  1. La genèse : où vous pourrez écrire, mais la création matérielle de votre monde. La carte, évolutions possibles…
  2. Les propriétés spéciales : magie, êtres surnaturels…
  3. Les civilisations : les peuples, créatures qui cohabitent, leur particularités… 
  4. L’Histoire : pas obligatoirement en détails (sauf si c’est votre projet) mais seulement la chronologie pour pouvoir situer votre histoire dans un ordre logique.
  5. Les langues ( uniquement si vous en avez besoin pour écrire votre ou vos romans. Sinon elles peuvent attendre.)
  6. Les personnages bien sûr ! Vous trouverez ma fiche personnages spécial fantasy et des conseils pour créer de bons personnages.

 

Entre cette étape et la prochaine, vous pouvez entamer sereinement votre récit. En parallèle, il est important de continuer à travailler les détails, toujours.

 

Deuxième étape : Les murs s’élèvent.

 

C’est à ce moment que vous oscillez entre élaboration et écriture. Il ne faut jamais perdre de vue les horizons de son monde, surtout que les bases ne suffisent pas à créer quelque chose qui a une essence propre et inimitable. Mais le processus d’écriture vous permet aussi de développer certains aspects, ajouter les détails qui feront le cachet de votre livre.

 

  1. Jouer sur les détails et s’amuser !
  2. Planifier son roman ou y aller au feeling, tout est possible !
  3. Les pannes d’inspirations : une aubaine pour travailler d’autres aspects de votre univers.
  4. Le ton de votre roman : votre patte se révèle.
  5. Vos personnages évoluent : les diriger ou les laisser faire ?

 

A partir de là, vous avez fait le plus gros, l’essentiel même ! Néanmoins, la fantasy doit suivre une logique implacable que vous êtes le ou la seul.e à pouvoir déterminer. Il  s’agit ensuite d’établir votre propre théorie de la relativité.

 

Troisième étape : Manque plus qu’un toit sur la tête !

 

  1. Déterminer vos intentions : saga, duologie, ou moins…
  2. Pour les sagas : envisager la courbe des possibles.
  3. Pour les duologies : l’un ne va pas sans l’autre.
  4. Pour le roman unique : il faut une fin qui déchire !

 

Je pense que ce programme peut vous aider à bien construire votre ou vos roman.s. Dites moi en commentaire si vous comptez suivre cette “formation”. Ces conseils restent exhaustifs, je n’ai pas la prétention d’avoir la science infuse. Néanmoins, les astuces et tips que vous trouverez pourront au moins vous lancer sereinement, au mieux vous guider tout au long de votre projet !

 

En attendant, n’hésitez pas à vous perdre sur Galaded et à la semaine prochaine pour notre première leçon sur la genèse de votre univers !

 

Audrey Lavau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.