Uncategorized

Les personnages

Bien sûr, il vous manquait l’élément central de votre histoire, vos personnages !

Petit rappel, comme nous arrivons à la fin de cette première partie. Chacune des leçons traite d’un élément particulier qui fait partie de la création d’un monde de fantasy.  Néanmoins ! Il ne faut pas suivre l’ordre de leçon à la lettre ou les travailler une par une, cela n’a aucun intérêt. C’est un bloc de méthode, soit l’ensemble de ces leçons et les prochaines d’ailleurs sont à prendre en compte toutes en même temps. Sinon votre monde n’aura aucune âme.

 

Bref, revenons-en à nos protagonistes. Ce sont eux qui vont porter votre récit, donc autant vous dire que cette étape est un travail de fourmi ! Il vous faut penser à tout. Déjà, dans l’élaboration de vos personnages ( d’où la fiche, même si honnêtement, on nous vend ça comme étant la solution miracle alors que tout ne repose pas sur une fiche, ça se saurait sinon. Attention, je ne dis pas non plus qu’elle ne sert à rien loin de là.). Ensuite, il vous faut savoir qu’une bonne part de vos personnages vont évoluer en même temps que votre récit, et votre premier jet. Car oui, votre livre sera loin d’être terminé au dernier point du dernier chapitre ! Il s’agira alors de faire un bilan post écriture et de décrire son évolution. Enfin, comme à plusieurs, c’est toujours plus rigolo, il vous restera à définir les relations entre eux. Amours, amitié, ennemis jurés, à vous de décider. 

 

La vie, la vie, la vie !! 

 

Si vous n’avez pas la réf, allez voir Il était une fois la vie, un pur chef d’œuvre ! 

 

Mais revenons au sujet qui nous intéresse. Outre le physique, sa couleur préférée ou le prénom de son chat, votre personnage doit avoir une véritable intériorité. Il vous faut imaginer un véritable être d’essence avec du sens. 

 

Bien sûr, vous devez imaginer à quoi il ressemble, mais cela reste très superficiel. Pour obtenir des personnages de qualité, il faut  et ce qui en découle, c’est-à-dire, ce qui explique leur caractère quand le roman commence. Ces informations ne sont pas forcément nécessaires pour le lecteur mais indispensables pour vous. 

 

Voici donc une petite fiche :Fiche personnage que je vous invite à consulter pour cette première partie. Elle est certes ludique à première vu, mais il s’agit de déterminer réellement le caractère profond de vos personnages.

 

En fantasy, selon les civilisations que vous avez créé, vos personnages sont forcément rattachés à une communauté bien spécifique. N’oubliez pas de bien définir leur propriétés, leurs dons, leur mode de vie, leur culture. 

 

Ambition et évolution 

 

Après avoir travaillé sur leur passé qui explique leur présent, il vous faut maintenant aborder la question de leur rôle dans votre histoire. Normalement vous avez déjà une petite idée, mais il va falloir essayer de la développer. Bien sûr vous devez déjà savoir qui fait quoi et qui a envie de quoi. Mais ces liens d’ambitions, il va falloir les confronter selon l’étape que vous venez de passer. En quoi sont-elles déterminées par le caractère ou les expériences passées de vos personnages ? Leurs origines ethniques, leurs valeurs morales ? 

 

D’un point de vue plus technique et narratif, prenez vos personnages au début du roman, et amusez-vous à créer l’arbre des possibilités. Que pourrait-il leur arriver ? Quels choix pourraient-ils être amenés à faire ? Et vous verrez qu’au fur et à mesure de votre récit, les possibilités que vous aurez envisagé seront soit réalisées, soit non. Et ces possibilités non exploitées seront révélatrices de leur identité et permettront de développer leur libre arbitre et leur crédibilité auprès du lecteur. Ils seront vraiment acteurs de l’histoire. 

 

Enfin déjà, après les premiers chapitres, essayez d’imaginer leur situation finale. Qu’est ce que vous espérez d’eux ? Vont-ils répondre à vos attentes, ou bien les éléments nouveaux du récit, que vous apporterait peut-être au fil du processus d’écriture, mènera à une situation finale beaucoup plus différente ? 

 

Les relations entre eux

 

Quel sera le cinqtuor amoureux de votre histoire ? Les ennemis mortels ? Les amitiés indestructibles ? Suivant ce que vous avez pensé dans les étapes précédentes, vous aurez plus de facilité à voir la logique de leur affinité. En fonction de leurs croyances, leur caractère, leurs préférences…  Il faudra aussi justifier tout cela, pourquoi, qu’est ce qui fait que Pierre aime Jacques ? Ou que Paul veuille taper sur Jean à chaque fois qu’il le voit ? 

 

Ces relations peuvent aussi évoluer au fil des pages évidemment sinon c’est pas marrant ! 

 

Le conseil primordial que je pourrais vous donner pour finir, c’est que, pour donner vie à vos personnage, rien de tel que d’en parler de vive voix, comme d’une personne que vous connaissez. Échangez avec vos bêta ou alpha lecteurs sur leur caractère, leur désirs, leurs relations…  faites de vos personnages des êtres à part entière !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.