Make the world great again ! Amanda Gorman – La colline que nous gravissons

Election présidentielle américaine oblige, la tradition du discours d’investiture est de retour !

 

The Hill we Climb en anglais, est le poème déclamé par son autrice Amanda Gorman, une jeune afro-américaine de 22 ans diplômée de Harvard, lors de l’investiture du président Joe Biden le 20 janvier 2021. Elle est la plus jeune poétesse a avoir été choisie pour l’occasion et autorisée à déclamer un de ses textes. 

 

C’est une déclaration de lutte pour la paix. La colline que nous gravissons fait état de tout ce qui attend le peuple américain suite aux nombreuses crises raciales, gouvernementales et autres. Il se veut fédérateur d’une nation nouvelle capable d’affronter son passé pour reconstruire son présent avec ferveur et dignité. La jeune femme ose rassembler autour de l’espoir d’un monde meilleur, ou règne justice.

 

Un engagement pas seulement communautaire

 

The Hill WE Climb, la colline que NOUS gravissons. On est tous dans le même bateau ! Amanda Gorman crée un hymne planétaire, car les enjeux le sont. L’amérique est un pays qui regroupe toutes les ethnies possibles : WASP, Latinos, Afro-americains, Natives, Asiatique… Toutes les communautés sont invitées à faire corps et ne former qu’une seule et même nation unie qui regarde dans la même direction.

 

Un élan d’humanité

 

Amanda Gorman appelle au civisme et à la responsabilité. Nous avons tous un rôle à jouer dans la création du monde de demain. C’est un futur radieux qui attend l’humanité toute entière, mais pour cela il faut continuer la lutte sans oublier une ligne de conduite : celle de la justice et de la tolérance. Tout le monde est concerné par les enjeux de demain et a le devoir d’œuvrer pour un monde meilleur. 

 

Un lyrisme grandiloquent

 

Le multiplication des termes hyperbolique contribuent à l’effet grandiose du poème. En grandes pompes, Amanda Gorman témoigne d’un espoir sans limite autant dans l’idée que dans le verbe. Les gradations sont au service d’une ferveur citoyenne. D’un renforcement du sentiment d’appartenance à une nation combative pour la paix et le bonheur. La métaphore de la colline invite à une longue ascension périlleuse avec au sommet une dignité et une cohésion retrouvée.

 

Ce poème d’investiture est à la fois politique et personnel. Il est le symbole de la mise à l’épreuve et du courage d’entreprendre pour un monde meilleur.

Audrey Lavau

Election présidentielle américaine oblige, la tradition du discours d’investiture est de retour !   The Hill we Climb en anglais, est le poème déclamé par son autrice Amanda Gorman, une jeune afro-américaine de 22 ans diplômée de Harvard, lors de l’investiture du président Joe Biden le 20 janvier 2021. Elle est la plus jeune poétesse…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.