Les Dialogues de Zitron

 

– Bienvenue à tous ! 

– Je suis Zitron, mage gardien de la magie Rouge. Je peux en un claquement de doigt vous faire ressentir n’importe quoi. Même si généralement, je n’ai rien à faire pour que la plupart des gens tombent amoureux de moi ahah !

– Allumeur va…

– Et ce morveux narcissique et sans charisme, c’est Gabriel. 

– Fais attention Zit, on pourrait croire que tu es jaloux.

– Moi ? Attends deux secondes je crois que mon harem m’appelle !

– Pitié les gars ! Je prends le relais parce que sinon on y est encore à la fin de la guerre… Je suis Aly, l’Elue d’Arsen et la princesse héritière du trône de Flandaria. Avec l’aide, si on peut y compter, de Gabriel et Zitron, je vais vous guider dans votre découverte d’Octavia. Vous aurez d’abord une description de notre situation actuelle. Pourquoi nous sommes en guerre, contre quoi nous nous battons et quels sont les principaux protagonistes. Ensuite il s’agira de voyager…

– Et pour ça, rien que tel que moi…

– Zit, si tu m’interromps encore une seule fois…

– Et qu’est-ce qu’elle va faire la petite fifille à son papa ? Prendre son cure dent en métal et s’essayer à l’acupuncture ?

– Je vais le tuer.

– Je pense que tout le monde est d’accord ici pour dire que c’est moi le chouchou. On pourrait même renommer cette rubrique « Les dialogues de Zitron » ! Pour le bien de nos lecteurs, je vais prendre le relais afin d’éviter que tout le monde ne meurt d’ennui avant même d’être passé aux choses sérieuses. Donc, comme le disait mon sous-fifre, nous allons faire le tour d’Octavia ! Nous vous raconterons l’histoire des grandes cités royales, les lieux où règne la magie et les contrées sauvages mais pas moins fascinantes et excitantes !

– Florophile va.

– Gabriel, je serais toi…

– Je prendrai la suite parce que tu vas leur faire peur. Assis, pas bouger Zit ! 

– On réglera ça après…

– Donc ! Vous aurez aussi droit à des cours de magie gratuits ! Apprendre des sortilèges, des potions, des rituels pour invoquer des créatures angéliques ou maléfiques, voir pour les plus inconscients, des démons. Et enfin, vous pourrez nous retrouver parmi nos amis et faire plus ample connaissance avec nous et les autres.

– Merci Gab, c’était très bien résumé.

– Je sais ma belle.

– Et ça c’était la phrase de trop ! Nous vous laissons ici, en espérant vous avoir donné envie. Et on vous retrouve tout de suite dans les différents articles qui vous attendent !

– Je suis sûr qu’ils vont se jeter sur ma biographie !

– Qu’ils vont jeter ta biographie tu veux dire…

– Oh toi !